Certification garantissant la qualité du bois de chauffage.

La certification « NF bois de chauffage » constitue un engagement technique et financier de la part des producteurs de bois pour le conditionner en respectant un certain nombre de prescriptions techniques inscrite dans un référentiel. C’est donc pour le consommateur l’unique garantie non seulement d’acquérir un bois de qualité (essence, taux d’humidité) mais également d’avoir la certitude d’être bien livré de la quantité commandée (longueur).

Engagement volontaire de la part des professionnels, soutenu par l’ADEME, le respect du référentiel de la marque est régulièrement contrôlé par un organisme indépendant (Institut technologique Forêt cellulose bois construction ameublement – FCBA) mandaté dans cette mission par l’AFNOR.

La fourniture de bûches est accompagnée d’une facture (pour respecter le contrat de vente, en cas de litige) avec application de la TVA à taux réduit (5,5 %). Elle atteste que l’entreprise est en conformité avec les dispositions fiscales de production et de commercialisation du bois de chauffage.

Le bois certifié « NF bois de chauffage » est toujours accompagné d’une étiquette qui reprend les quatre caractéristiques du produit acheté (groupe d’essences, taux d’humidité, longueur et quantité). L’étiquette affiche également les recommandations nécessaires concernant les conditions de stockage et d’utilisation qui permettront de tirer de ce combustible le meilleur usage possible.

Pour qu’un professionnel obtienne la certification « NF bois de chauffage », il doit s’acquitter d’une redevance annuelle qui comprend :

  • la gestion de la certification par le FCBA avec une à deux inspections par an, fonction du chiffre d’affaires ;
  • le droit d’usage de la marque « NF bois de chauffage » qui représente 10 % des frais de gestion précédents.

Les entreprises cibles sont les producteurs de bois de chauffage commercialisant plus de 2 000 stères par an : le surcoût lié à la certification est alors au maximum de 1 € par stère (quel que soit le prix du stère).

Il convient de ne pas confondre la certification « NF Bois de chauffage » (qui concerne les bûches) et le label « Flamme Verte », relatif à certains équipements de combustion.