Le service de l’observation et des statistiques (SOeS) publie régulièrement des données nationales ou régionalisées :

  • production d’électricité (nucléaire, thermique et hydraulique) ;
  • consommations d’énergie par secteurs, parcs d’équipements, économies d’énergie réalisées… ;
  • prix et tarifs proposés par énergie…

Les énergies renouvelables sont comptabilisées dans le bilan 2008 à raison de 7,0 % de la consommation d’énergie primaire (70 % de chaleur et 30 % d’électricité), le bois énergie y contribuant pour 46 %. Toutefois, ces données sont entachées d’incertitudes, car le bois de feu à usage domestique (forme sous laquelle la très grande majorité du bois-énergie est utilisée) est statistiquement difficile à appréhender : il relève en grande partie de l’autoconsommation ou de l’économie grise. Le baromètre d’Observ’er avance le chiffre de 9,2 millions de TEP pour la production de biomasse solide en 2007.

La France occupe ainsi le 1er rang des pays de l’Union européenne en valeur absolue, mais seulement le 12ème, si l’on rapporte cette consommation à son poids démographique (0,146 tep/hab, juste au dessus de la moyenne de l’Union à 0,134 tep/hab).