Animation Territoriale et Communication

Biomasse Normandie anime plusieurs missions d’intérêt général en Normandie. Généralement autofinancées à hauteur de 20 % par l’association, ces missions ont vocation à promouvoir et développer les filières de valorisation énergétique et agronomique de la biomasse, la valorisation des déchets et la maîtrise de l’énergie.
null

Financement

Partenaires techniques et financiers

Depuis plus de 20 ans, la Région et l’ADEME en Normandie ont inscrit le développement du bois-énergie comme un levier essentiel de la lutte contre le changement climatique, permettant la réduction des émissions de CO2 tout en contribuant au soutien des acteurs de la filière bois-forêt régionale.

Grâce à leur soutien financier apporté sur les actions d’animations menées notamment par Biomasse Normandie depuis 1995 pour promouvoir et accompagner le développement de projets, d’une part, et sur la réalisation d’investissements dans des chaufferies et des réseaux de chaleur au bois, d’autre part, la Normandie se hisse au rang des régions les plus dynamiques en termes de progression des consommations de bois-énergie, en particulier dans le secteur du chauffage collectif.

Le programme Bois-énergie Normandie 2018-2020 vise à consolider et à renforcer le travail d’animation auprès de l’ensemble des acteurs du territoire, agriculteurs, collectivités, maîtres d’ouvrages, acteurs économiques (filières bois-forêt, déchets, énergie…), bureaux d’études, institutionnels, etc. permettant d’accélérer la dynamique de développement de la filière bois-énergie sur le territoire régional.

Le programme d’animation mobilise, d’une part, la FR CUMA, les Défis Ruraux et l’ALEC 27 pour l’animation auprès de la filière agricole, et d’autre part, Biomasse Normandie pour l’animation auprès des collectivités ainsi que la coordination du programme.

Pour tous ces partenaires techniques, les missions sont multiples et s’organisent autour des quatre thématiques principales suivantes :

  • les ressources en bois,
  • la structuration de l’approvisionnement des chaufferies,
  • le développement de projets de chaufferies,
  • le suivi des chaufferies en fonctionnement.

On notera par ailleurs que les Syndicats d’énergie normands (regroupés au sein de Territoire Énergie Normandie) sont indirectement mobilisés par le programme d’animation via le développement des projets de leurs collectivités rurales adhérentes, notamment grâce à une prise de compétence accompagnée par Biomasse Normandie.

Contact à Biomasse Normandie :
Marie-France CLAVE, Paul ANTOINE, Paul MORTREUIL

Financement

L’Observatoire des déchets de Normandie a été créé en 2004, à l’initiative de Biomasse Normandie, pour établir des bilans de la gestion des déchets sur le territoire normand.

Sa mission prioritaire est de mutualiser les connaissances sur la gestion des déchets et d’identifier les besoins et les opportunités des territoires afin d’orienter les stratégies de développement qu’elles soient publiques ou privées.

Cet observatoire a été mis en œuvre en plusieurs étapes et couvre désormais trois volets d’observation :

  • Les déchets ménagers et assimilés (DMA),
  • Les déchets dangereux (DD),
  • Les déchets d’activités économiques (DAE).
2004

Domaine : DMA
Périmètre : Basse-Normandie
Partenaires : Ademe & Région Basse-Normandie, Départements 14, 50 et 61

2011

Domaine : DMA + DD
Périmètre : Basse-Normandie
Partenaires : Ademe & Région Basse-Normandie, Départements 14, 50 et 61

2012

Domaine : DMA + DD
Périmètre : Basse-Normandie
Partenaires : Ademe & Région Basse-Normandie, Départements 14, 50, 61 et 27

2016

Domaine : DMA + DD
Périmètre : Normandie
Partenaires : Ademe & Région Normandie

2017-2020

Domaine : DMA + DD + DAE
Périmètre : Normandie
Partenaires : Ademe & Région Normandie

Dans ce cadre, l’Observatoire des déchets mobilise toute la chaîne d’acteurs : les collectivités locales compétentes en matière de collecte et/ou de traitement des déchets, les opérateurs privés exploitant les centres de traitement, les services de l’État (DREAL, ARS), les chambres consulaires (CCIR, CRMA), les éco-organismes en charge des filières REP, les fédérations de professionnels (FEDEREC, FNADE, SNEFID).

Cet outil d’aide à la décision est au service du territoire, et notamment :

  • Des responsables (élus et services) des collectivités locales pour optimiser les services de collecte et de traitement des déchets ménagers et assimilés ;
  • De la Région pour assurer le suivi de son Plan Régional de Prévention et de Gestion des Déchets (PRPGD) et orienter des actions en faveur de l’Économie Circulaire ;
  • De l’ADEME pour disposer d’indicateurs fiables à l’échelle nationale et communiquer sur ses orientations stratégiques ;
  • Des Départements pour éventuellement soutenir des opérations de mise en œuvre ou d’optimisation d’équipements locaux ;
  • Des services de l’État pour disposer d’une vision sur les pratiques et les évolutions en vue d’orienter des stratégies en matière d’offres de traitement par exemple ;
  • Des chambres consulaires, associations environnementales, associations de consommateurs pour connaître les enjeux de la prévention, du tri et de la valorisation et encourager le développement de bonnes pratiques ou mieux appréhender les initiatives publiques ou privées.

L’Observatoire est aussi un vecteur de « portée à connaissance » des évolutions réglementaires, techniques, économiques et environnementales par l’élaboration de fiches pédagogiques, la participation à des réseaux nationaux (ROLD, RESOBS, AMORCE, ASTEE) et l’organisation de demi-journées d’information.

 

Contact à Biomasse Normandie :
Alexandre FARCY, Yves MARTI, Florence BRUNET

Financement

Partenaires techniques et financiers

Les objectifs du programme sont multiples et s’articulent autour de trois axes :

Réseau

  • Veille technique et réglementaire, participation aux réseaux nationaux
  • Organisation d’événements et communication
  • Communication, web et réseaux sociaux
  • Groupes de travail « Retours d’Expérience » et thématiques spécifiques (technologie, BioGNV, acceptabilité, financement…)
  • Formation aux acteurs

Observatoire

  • Visites de sites en fonctionnement et en construction
  • Cartographie
  • Référencement des unités en fonctionnement et en projet (indicateurs techniques et économiques)
  • Capitalisation des retours d’expérience
  • Coordination de l’implantation des projets à l’échelle régionale

Projets

  • Faciliter les démarches des porteurs de projet
  • Notes d’opportunité
  • Conseils et appuis aux porteurs de projets dans leur démarche en phase d’émergence
  • Centre de ressources
  • Émergence de projets sur les territoires
  • Appui aux territoires
  • Audit des projets dans l’impasse

Les rôles de Biomasse Normandie dans le cadre du PMN :

  • Participer à la mise en réseau des acteurs normands de la méthanisation et à son animation (réunions thématiques, séminaires…) ;
  • Assurer une veille permanente concernant les actualités en lien avec la méthanisation : évolutions règlementaires, orientations nationales, veille technologique, etc. ;
  • Capitaliser un retour d’expérience auprès des unités en fonctionnement ;
  • Apporter un appui au développement de projets via:
    • La rédaction de notes d’opportunités au bénéfice des porteurs de projet sollicitant Biomasse Normandie
    • Le développement de synergies territoriales : réalisation d’études de potentialités sur des territoires spécifiques en lien avec des structures concernées (syndicats d’énergie, collectivités…), animation de réunions auprès d’acteurs du territoire, conseils aux techniciens et aux élus…
  • Rédiger des documents de communication et d’information. Exemple : fiches « les démarches liées au montage d’un projet d’unité de méthanisation » et « les dispositifs d’aides publiques pour le montage d’un projet de méthanisation ».

 

 

Contact à Biomasse Normandie :
Marie GUILET, Benjamin THOMAS

Financement

Partenaire technique et financier

L’ORECAN a principalement vocation à diffuser des informations concernant la consommation d’énergie, les émissions de gaz à effet de serre et de polluants, ainsi que la production d’énergie, sur le territoire normand. Ces données visent notamment à permettre aux territoires, d’une part, d’être en mesure de réaliser un état des lieux sur ces thématiques, et d’autre part, de disposer d’indicateurs de suivi de l’efficacité des mesures mises en œuvre. Elles peuvent également permettre aux collectivités d’élaborer des plans d’actions pertinents et adaptés aux spécificités de leur territoire.

L’ORECAN est avant tout un outil au service des collectivités, qui pilotent sur leurs territoires respectifs la politique de transition énergétique. L’observatoire s’adresse donc en priorité aux élus et aux techniciens des EPCI, SCOT, PETR, Région, etc. Il peut également apporter des informations qui pourront être utiles aux services déconcentrés de l’État et aux agences de l’État.

Enfin, les organisations professionnelles, les bureaux d’études, les établissements de recherche, etc. pourraient aussi trouver des informations pertinentes à plusieurs égards, tout comme les particuliers, même si ces types de public ne constituent pas la cible privilégiée de l’observatoire.

 

Contact à Biomasse Normandie :
Paul CALBERG-ELLEN, Guillaume VIEIRA

Financement

Partenaires techniques et financiers

Dans le cadre du programme national d’amélioration de l’efficacité énergétique, une convention pluriannuelle, dont l’objet est l’animation d’un Espace INFO>ENERGIE, a été conclue le 13 février 2002 entre l’ADEME et Biomasse Normandie. La Région Normandie apporte son soutien financier à cette activité depuis 2004. Depuis 2012, le dispositif régional s’est étoffé et les conseillers s’intègrent dans un dispositif plus large appelé « Chèque Eco-énergie Normandie ». Enfin depuis 2018, les collectivités locales participent également activement au fonctionnement de ces dispositifs d’accompagnement des particuliers.

La mission générale des Espaces INFO>ENERGIE est double :

  • promouvoir le développement durable en incitant les particuliers à adopter un comportement cohérent avec la politique nationale de lutte contre les changements climatiques ;
  • apporter une information précise, personnalisée, neutre et objective aux citoyens sur l’utilisation rationnelle de l’énergie et les énergies renouvelables dans les secteurs de l’habitat et du transport. Cette information est d’ordre technique, économique et environnemental et a pour objectif d’aider le demandeur à réaliser ses choix en fonction de ses propres motivations.

Les Espaces INFO>ENERGIE sont une des composantes du réseau FAIRE.

 

Contact à Biomasse Normandie :
Nicolas MARIE