Biomasse Normandie

Une association technique toujours pionnière
null

Depuis 1983, Biomasse Normandie travaille au développement de projets innovants permettant de valoriser les ressources organiques des territoires. Au carrefour de la valorisation agronomique et énergétique de la biomasse et des déchets, l’association est au cœur des enjeux environnementaux, économiques et sociétaux du monde actuel et elle inscrit son action dans un contexte en perpétuelle évolution, nécessitant d’explorer de nouvelles voies vers l’efficience énergétique et la maîtrise des dépenses publiques.

Comme ses aînés à l’origine de l’association, l’équipe de Biomasse Normandie ne manque ni d’énergie ni d’enthousiasme pour mener à bien des réflexions visant à répondre aux problématiques actuelles : la diminution des ressources, le changement climatique et la pollution. A l’instar de la création de la première unité de méthanisation agricole en Normandie dans les années 80 à Marchésieux (50) ou encore de la conception du prototype de la chaudière automatique au bois Clorofil et de son fameux brûleur Lucifer au début des années 90, Biomasse Normandie ne cesse d’innover et d’expérimenter de nouvelles pratiques et/ou technologies. Au vu du contexte national et international, le champ d’investigations est énorme : comment valoriser les déchets de bois, les cendres des chaufferies bois… ? Comment collecter les biodéchets d’un territoire ? Comment évaluer l’efficacité des travaux d’économie d’énergie ? Comment accompagner les territoires pour inciter la population à adopter des comportements durables tant sur le plan environnemental qu’économique et social ?…

Biomasse Normandie

Un conseil d’administration qui veille à maintenir l’indépendance de l’association
null

Présidé par François Taudière, le conseil d’administration de Biomasse Normandie compte 21 membres répartis en 4 collèges.
Le statut associatif de Biomasse Normandie et la composition de son conseil d’administration permettent d’assurer :

  • une impartialité vis-à-vis des acteurs privés et de leurs intérêts,
  • une objectivité quant aux choix technologiques et techniques préconisés dans les études réalisées,
  • une équité, notamment dans le cas d’études menant à des procédures d’appel d’offres.

Entreprises industrielles, artisanales et agricoles,
syndicats professionnels, associations et personnes physiques

EBF / PGS
ProfessionsBois
Biocombustibles SAS
CREPAN
CTRC
2 personnes physiques

Agences nationales, établissements à caractère
scientifique ou technique, chambres consulaires

ADEME
Chambre d’agriculture de Normandie
CCIR Normandie
CRMA Normandie
Université de Caen

Conseil
 d’administration

4 collèges

Collectivités territoriales,
collectivités publiques

Région Normandie
CESER Normandie
Département de la Manche
Département de l’Orne
Ville de Caen
Ville de Malaunay

Administrations régionales
et départementales

Préfecture de Normandie
DREAL de Normandie
DRAAF de Normandie

Les ressources financières de l’association, qui proviennent principalement d’établissements publics (agences, collectivités territoriales et locales, Europe…), couvrent pour près de 2/3 les charges sociales liées à la rémunération des collaborateurs.

Nos ressources

  • ADEME - 33%
  • Région - 18%
  • Europe - 13%
  • Collectivités locales - 21%
  • Industriels - 10%
  • Adhérents - 2%
  • Autres - 3%

Nos charges

  • Frais de personnel - 72%
  • Charges externes - 11%
  • Sous-traitance - 6%
  • Impôts & taxes - 3%
  • Dotations d'amortissements - 3%
  • Charges exceptionnelles - 1%
  • Autres - 4%

Une activité qui dépasse la Normandie

null
L’association intervient également pour d’autres territoires ou au national,
avec notamment :
  • son soutien au Comité Interprofessionnel du Bois Energie (CIBE),
  • la réalisation d’études de filières / de missions commerciales,
  • des formations…

Elle assure aussi une diffusion des pratiques normandes et de son savoir-faire
dans le cadre de programmes européens et réalise des missions d’études et d’AMO dans le cadre de projets spécifiques avec une thématique innovante.

Une association qualifiée

null

Biomasse Normandie dispose de qualifications permettant à ses commanditaires
de bénéficier de subventions publiques ou d’abattement fiscal.
• OPQIBI : 14 12 884
–  n° 0806 – Etude de la gestion des déchets.
–  n° 2012 – AMO pour la réalisation d’installations de production d’énergie utilisant la biomasse.
• Accréditation Crédit d’impôt recherche (CIR) : 2017, 2018 et 2019
• Organisme de formation : 251 400 736 14