Le Syctom met en place des dispositifs visant à inciter les ménages à réaliser du compostage in situ, mais également à développer la collecte sélective des déchets alimentaires par différents leviers (aides à l’achat d’équipement, tarifs de traitement préférentiels…). Cette politique visant à accroître le tonnage annuel de biodéchets à traiter, le syndicat a besoin d’une vision exhaustive des sites en capacité d’accueillir ces flux, et d’éléments techniques, économiques, environnementaux… des procédés existants pour faciliter le choix des sites de traitement et orienter sa politique d’investissement.

Commanditaires : SYCTOM de Paris 

Auteurs : Biomasse Normandie, CEDEN

Année : 2019