Les caractérisations réalisées par le syndicat pour évaluer la composition des déchets résiduels envoyés à l’unité de valorisation énergétique de Colombelles montrent qu’une part non négligeable de recyclables secs est présente dans le flux incinéré, dont 3 500 tonnes de verre chaque année. Sur certains secteurs géographiques identifiés, le verre représente 10 % des DMA collectés. La réflexion engagée vise à optimiser la collecte du verre par l’expérimentation de méthodes alternatives et en particulier la mise en place du dispositif de consigne Cliiink mais également de dispositifs psychosociaux visant à motiver le comportement de tri du verre dans certains quartiers de collectif dense.

Commanditaires : SYVEDAC 

Auteurs : Biomasse Normandie, Université de Caen

Année : 2019