Evaluation de la puissance nécessaire et des besoins énergétiques sur le (ou les) site(s) concerné(s).

L’étude thermique est basée sur l’analyse de la situation existante ou/et envisagée :

  • caractéristiques thermiques et données techniques des bâtiments (volume, orientation, nature des parois, isolation, renouvellement d’air) ;
  • description des installations de chauffage et de production d’eau chaude sanitaire existantes (chaufferie, réseau de distribution, émetteurs, ballons d’eau chaude…) ;
  • mode de fonctionnement et utilisation des installations (températures de consigne, intermittences, consommations d’eau chaude sanitaire…) ;
  • consommations énergétiques enregistrées sur plusieurs saisons de chauffe.

Suivant la complexité du (ou des sites) étudié(s), la puissance nécessaire et les besoins énergétiques sont évalués de façon :

  • théorique à partir du calcul des pertes thermiques des bâtiments (coefficient G et B) ;
  • indirecte à partir des consommations enregistrées et des données climatiques correspondantes (DJU).

Avec les nouvelles réglementations thermiques en vigueur (RT 2005) et à venir (RT 2012), les besoins et la puissance de chauffage ont tendance à diminuer (amélioration des performances thermiques des bâtiments) ; par contre ceux liés à la production d’eau chaude qui restent relativement constants ou diminuent lentement (économies d’eau). La part relative des besoins de chauffage diminue donc au profit de celle de l’eau chaude sanitaire.