Ensemble des intervenants liés contractuellement au maître d’ouvrage pour la réalisation d’une chaufferie biomasse.

On recense :

  • Maître d’ouvrage : personne physique ou morale pour le compte de laquelle les ouvrages sont réalisés.
  • Autorité organisatrice : collectivité locale maître d’ouvrage d’un réseau de chaleur, qui a en charge l’organisation du service public local de distribution d’énergie calorifique.
  • Assistant à maîtrise d’ouvrage : bureau d’ingénierie et / ou de conseil chargé par le maître d’ouvrage de réaliser une étude de faisabilité et de l’accompagner dans les procédures de désignation de l’équipe de maîtrise d’oeuvre, de l’exploitant de chauffage, du fournisseur de combustible, ou, dans le cas d’un réseau de chaleur monté en concession de service public, du concessionnaire. 
  • Maître d’oeuvre : entreprise ou groupement d’entreprises (architecte et bureau d’étude fluides) chargée par le maître d’ouvrage de la mise en oeuvre et du contrôle du bon déroulement de l’opération.
  • Entreprise générale ou entreprises retenues en lots séparés : entreprises retenues suite à consultation pour assurer la construction des installations.
  • Exploitant de chauffage : entreprise chargée par le maître d’ouvrage de l’exploitation des installations.
  • Délégataire : dans le cas d’un projet de réseau de chaleur monté en délégation de service public, entreprise désignée par l’autorité organisatrice pour assurer la gestion du service. On distingue le Concessionnaire, dans le cas d’une concession de service public, et le fermier, dans le cas d’un affermage.
  • Régie : structure communale existante ou créée à l’occasion de la mise en place d’un service public local de distribution d’énergie calorifique, lorsque la Collectivité souhaite assurer le service par ses propres moyens.
  • Fournisseur de combustible bois : entreprise ou groupement d’entreprises chargé de l’approvisionnement de la chaufferie bois.
  • Financeurs : organisme public susceptible de soutenir financièrement le projet et organismes de financement classiques (banques, tiers investisseurs…) susceptibles d’accompagner le maître d’ouvrage dans le financement résiduel des investissements.