Ensemble des charges inhérentes à la production de l’énergie nécessaire au(x) site(s) étudié(s) pour une solution technique donnée.

Le coût global comprend : 

  • les achats de combustible ;
  • les frais d’électricité pour le fonctionnement des équipements (centrale hydraulique, pompes, ventilateurs…) ; 
  • les coûts de conduite et d’entretien/maintenance ; 
  • les provisions pour le renouvellement des équipements et grosses réparations ;
  • l’amortissement financier des investissements intégrant les éventuelles subventions.

Dans le calcul du coût global, les limites des prestations prises en compte, notamment lorsque deux solutions techniques distinctes sont comparées, sont définies et limitées. Dans le cas des projets de chaufferies bois, la frontière se situe en général en amont du (ou des) réseau(x) de distribution secondaire(s) ; les charges de production d’énergie concernent alors :

  • la chaufferie bois ;
  • la (ou les) éventuelle(s) chaufferie(s) d’appoint ;
  • les canalisations primaires de distribution ;
  • les sous-stations dans le cas des réseaux de chaleur.

Le coût global de la chaleur doit être exprimé en € TTC / an ou en € TTC / MWh utile, afin d’intégrer à l’analyse les incitations fiscales au développement des énergies renouvelables.