Définition de la puissance de la chaudière bois à installer.

Le dimensionnement d’une chaudière bois est fonction de plusieurs paramètres :

  • la puissance maximale appelée (Pmax); pour les projets dont la Pmax s’élève de 200 kW à plusieurs MW, l’optimisation technico-économique du projet impose l’installation d’une énergie d’appoint/secours, le plus souvent gaz ou fioul. Ainsi, le fonctionnement d’une chaudière bois dont la puissance est comprise entre 40 et 60 % de la Pmax, verra son fonctionnement « linéarisé », tout en couvrant plus de 85 % des besoins sur l’année. Pour les petites puissances (< 200 kW), la chaudière bois peut être installée seule mais elle doit être est couplée à un ballon d’hydro-accumulation (20 à 30 litres/kW bois).
  • la typologie du (des) bâtiment(s) chauffé(s) ; si la continuité de la fourniture de chaleur est importante pour tous les usagers, elle devient indispensable pour les bâtiments hospitaliers ou sanitaires et sociaux. A ce titre, quelquesoit la Pmax de ces établissements, il est fortement déconseillé d’installer une chaufferie mono-énergie au bois et de systématiser la mise en place d’une énergie d’appoint/secours.

Le calcul de la puissance d’une chaudière bois devra être optimisé ; le surdimenssionnement aboutit en quelques années, à une détérioration accélérée du matériel.