Identification des sources de financement pour la réalisation des investissements liés à la mise en oeuvre d’une chaufferie bois.

L’établissement d’un plan de financement prend en compte :

  • les possibilités de financement sur fonds propres, généralement limitées dans ces opérations qui représentent des investissements lourds ;
  • l’emprunt, qui est adapté à tout montant d’investissement et peut actuellement (décembre 2009) être négocié sur le long terme à des taux compris entre 4 et 6 %;
  • les subventions européennes, nationales (ADEME), régionales, voire départementales, pour lesquelles les chaufferies bois sont éligibles.

Notons que l’établissement d’un plan de financement peut parfois faire appel à un tiers investisseur. C’est notamment le cas lorsque le projet est monté dans le cadre d’une concession de service public (réseau de chaleur) ou d’un bail emphytéotique administratif (BEA).