Appareils de chauffage indépendants maçonnés qui diffusent progressivement la chaleur.

Construits sur place à partir de matériaux réfractaires, ils sont habillés de faïences ou de stéatite ; leurs poids, pouvant dépasser les 2 tonnes, nécessite l’aménagement de fondations spéciales.

Contrairement aux poêles traditionnels manufacturés, les poêles de masse fonctionnent sur le principe de l’inertie thermique (deux chargements par jour). La chaleur libérée est ainsi stockée dans la masse du poêle, puis restituée tout au long de la journée par rayonnement.

Ces équipements, volumineux et relativement chers (>10 000 €), sont très implantés dans les pays scandinaves et germaniques. En France, certains constructeurs proposent des matériels intermédiaires de quelques centaines de kilos. Les poêles de masse ne sont pas éligibles au crédit d’impôt.