Mode chauffage caractérisé par la présence d’un générateur de chaleur, d’un réseau de distribution par un fluide caloporteur (eau chaude / vapeur / fluide thermique) et d’émetteurs de chaleur (radiateurs, planchers chauffants…).

Le chauffage central peut-être mis en oeuvre à l’échelle d’une maison individuelle ou peut alimenter, via une chaufferie centrale de plus forte puissance, un ensemble d’immeubles et d’équipements tertiaires.

Comparé aux solutions de chauffage indépendant, le chauffage central présente de nombreux avantages :

  • centralisation de la production de chaleur, induisant une amélioration de la sécurité et une maîtrise de la pollution atmosphérique ; 
  • flexibilité de l’installation de chauffage, avec une distribution de la chaleur bien répartie et régulée ;
  • mutualisation des moyens techniques et financiers.

Le chauffage central présente un coût d’équipement (générateur et système de distribution/émission de la chaleur) plus coutêux que les systèmes indépendants. Ce surcoût pour le bois-énergie (notamment le prix de la chaudière) explique que les usagers lui préfère les appareils indépendants pourtant moins confortables.